Très beau poème d’Horacio Ferrer avec la belle main musicale d’Astor Piazzolla. Une chanson qui raconte la vérité de la nuit de Buenos Aires.